Contexte

Depuis 1999, à Testour, ville d’origine andalouse en plein développement, située dans la région Nord-Est de la Tunisie, l’Association Tunisienne d’Aide aux Sourds (ATAS) et l’Union Tunisienne d’Aide aux Insuffisants Mentaux (UTAIM) oeuvrent ensemble pour protéger, défendre les droits et former les enfants et les adultes handicapés. En 2000, elles ont ouvert un Centre d’Education Spécialisée qui accueille annuellement environ 135 élèves âgés de 3 à 30 ans (95 handicapés mentaux et 40 sourds-muets).

Encadrés par une équipe pluridisciplinaire et spécialisée, les élèves bénéficient d’activités artisanales (tissage, broderie, poterie, peinture sur verre, couture) et de cours d’informatique. Des excursions culturelles et scientifiques sont aussi proposées aux élèves.
Une troupe musicale a été créée. Grâce à l’intégration de centre aux structures de la médecine scolaire, un suivi médical des élèves est assuré.

Régulièrement, le personnel du centre bénéficie de séminaires de formation et de recyclage. En été, des camps de vacances à Bizerte, Monastir et Djerba sont organisés. Toutes ces activités sont soutenues financièrement par des subventions tunisiennes (Etat, région, municipalité) et d’ambassades étrangères (Espagne, Japon et Finlande) ainsi que par des dons privés.

Echos d’Afrique a fourni en 2009 et 2010 un appui technique et institutionnel pour permettre à ses partenaires de diversifier les sources de financement de ces ateliers de formations professionnelles en soutenant, notamment, la mise en place dans un second centre construit en 2007 de l’atelier d’impression de documents divers (brochures, prospectus, travaux des lycéens, curriculum vitae, cartes diverses, etc.) qui répond à une attente de la population de Testour où il n’existait pas encore un tel service. Cette lacune a très justement été identifiée comme une opportunité par nos partenaires et elle leur permet de générer des ressources pour leur autonomie financière.

Rappel des objectifs

  • Former les élèves aux nouvelles techniques d’impression et d’édition
  • Favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées
  • Augmenter le nombre d’élèves prises en charge par une diversification des activités proposées
  • Renforcer l’autonomie financière des deux associations en offrant à la population de Testour des services d’impression

Etat d’avancement du projet

Acquisition de matériel d’impression

Le projet s’est doté d’un traceur jet d’encre à base de solvant pour former ses élèves aux techniques d’impression et d’édition: impression de panneaux publicitaires de grands formats, de stores, de tissus (réalisation de T-shirts par exemple), de papiers autocollants, etc. C’est une machine très complète qui permet à nos partenaires de se
positionner comme leader dans ce domaine car, à l’échelle régionale, aucune entreprise ou institution n’est équipée de la sorte.

Formations des responsables de l’atelier d’impression

Nos partenaires n’ont toutefois pas attendu la livraison du matériel pour commencer à former les responsables de l’atelier. Ces formations ont eu lieu à Tunis à l’Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle plus précisément au Centre Sectoriel de Formation en Arts Graphiques . Elles ont concerné:

  • le chef de production
  • le responsable commercial
  • le responsable de l’atelier
Premiers résultats de l’atelier d’impression

Les formations réalisées, il a toutefois fallu attendre début 2009 pour ouvrir l’atelier d’impression.
Peu de temps après l’installation de l’atelier d’impression, nos partenaires ont reçu une commande de 1’000 affiches publicitaires de la société IMC (société de marketing et de publicité). Puis, d’autres commandes ont suivi. A titre d’exemple, les deux associations tunisiennes ont réalisé des chiffres d’affaires mensuels d’environ 1’000 CHF.

Formation des élèves handicapés

La formation des élèves handicapés a débuté de manière ponctuelle dès l’ouverture de l’atelier. Elle s’est poursuivie de manière intense pendant l’année scolaire 2009-2010. Elle a concerné directement 10 élèves sourdes – muettes.

Activité non prévue mais réalisée

Durant la phase de mise en œuvre du projet, les partenaires ont exprimé le souhait d’avoir un véhicule (un mini-bus) pour le transport et des élèves et du matériel (acquisition des intrants, livraison des commandes, etc.). L’acquisition du mini-bus a pu se faire grâce à l’appui financier de la Fondation Lord Michelham of Hellingly avec la participation de « Echos d’Afrique » au mois de mai 2009.

Perspectives

Si le soutien financier à nos partenaires tunisiens est terminé, nous poursuivons notre partenariat par des appuis techniques notamment au niveau de leurs stratégies de communication de publicité pour promouvoir l’atelier d’impression afin de développer leur clientèle.

Budget

Le projet de CHF 89’190 a été soutenu grâce à l’appui de la commune de Meyrin, de l’Association Hope, de la Fondation Lord Michelham of Hellingly et à la particpipation d’Echos d’Afrique.