Contexte

L’association Echos d’Afrique – Suisse apporte un appui à l’Association Echos d’Afrique – Sénégal pour ce projet de centre de formation qui a ouvert ses portes en septembre 2014 à La Somone.

La zone d’ancrage du projet est la commune de la Somone, située sur la Petite-Côte, à 77 km au sud de Dakar. C’est une succession de plages entrecoupées de villages de pêcheurs, qui a fait l’objet d’un plan  d’aménagement et de promotion touristique depuis 1975 et qui contribue, pour une bonne part au PNB sénégalais (le tourisme est la deuxième ressource économique du pays après la pêche, suivi de l’agriculture et fait vivre plus de 4 millions d’habitants au niveau formel comme informel).

C’est dans cette dynamique que de nombreux professionnels de l’hôtellerie et du tourisme se sont installés sur la petite côte.
Pour améliorer la qualité de leurs services et prestations, ces entreprises éprouvent de la peine pour trouver de la main d’œuvre qualifiée dans le domaine de l’hôtellerie. Face à ces établissement hôteliers, subsistent des jeunes défavorisés et déscolarisés, qui cherchent à se former et s‘insérer dans le monde de l’hôtellerie et du tourisme durable.

C’est pour faire face, à la fois aux besoins de ces jeunes mais aussi à la pénurie de main d’œuvre qualifiée, que « Echos d’Afrique- Sénégal » et ses partenaires ont mis ce projet en œuvre. Les modules de formation ont été élaborés après identification formelle des besoins par une étude de faisabilité. Notre centre de formation et son lieu d’application le CEFAMH entendent répondre à ces problèmes grâce à son concept totalement innovant.

Objectifs du projet

  • Dispenser une formation professionnelle qualifiante par l’apprentissage à des jeunes déscolarisés de la région;
  • Pourvoir les initiatives touristiques locales en main d’œuvre qualifiée, polyvalente.
Objectifs spécifiques pour 2014-2016
  • Offrir à 60 candidats – apprentis, par année, une formation professionnelle qualifiante dans les métiers de l’hôtellerie (30 en hébergement, 30 en restauration)
  • Offrir à ces jeunes, des notions de base de la langue française, informatique, anglais, histoire, géographie, hygiène, agro-écologie et culture générale, en rapport
    avec les exigences de leur futur métier
  • Offrir à ces 60 jeunes, des compétences élémentaires en gestion comptable et de micro entreprise (comptabilité-auto entreprenariat)
  • Appuyer et faciliter l’insertion économique de ces jeunes à l’issue de la formation professionnelle (embauche ou auto emploi).

Résultats attendus

  • Les jeunes ont acquis une qualification professionnelle dans un des corps de métiers
  • l’insertion économique des jeunes est assurée
  • Les besoins du marché du travail en main-d’œuvre qualifiée sont satisfaits
  • La formation professionnelle par apprentissage est consolidée.

Bénéficiaires sur les deux ans

  • 120 jeunes non scolarisés ou en rupture de scolarité
  • Plus de 120 familles, soit environ 1’200 personnes qui vont bénéficier des effets de la formation professionnelle d’un des membres de leur familles
  • Plus de 60 établissements hôteliers vont bénéficier des services de nos stagiaires et de la formation continue de leur personnel.

Quelques activités menées

  • Apprentissages pratiques en atelier (hébergement restauration, tourisme, guide) : les travaux d’ateliers mettent l’accent sur la recherche de la qualité et la création de nouveaux produits (produits innovants)
  • Formation en agro-écologie (maraîchage, plantes aromatiques, petit élevage, etc.)
  • Les formations en culture entrepreneuriale et en gestion des micros entreprises
  • Familiarisation à la comptabilité élémentaire (outils comptables, prévisions comptables, bilan)
  • Marketing à travers la connaissance des pratiques de promotion commerciale et des mécanismes de distribution commerciale.

Budget total pour la période 2014-2016

311’121 Frs

Projet suspendu dès mars 2015 pour défaut de financement.